coquillage_sableVoici une petite technique qui a fait ses preuves pour s'endormir quand on est moyennement préoccupé.
D'abord on s'allonge confortablement, au besoin on se couvre et on ferme ses yeux. Une évidence : yeux fermés = paupières doucement abaissées (sans tension, ni crispation). On ressent ensuite sa respiration, on la ralentit et on l'amène progressivement sur un rythme abdominal. On se laisse guider par la respiration. Et puis on s'imagine tranquillement étendu sur le sable (profitez de l'été pour vous recharger de souvenirs de ce type !!). Et puis, on imagine que l'on dispose d'un coquillage "magique". Il a la particularité de pouvoir se déplacer tout seul. Avec le coquillage, on dessine sa silhouette sur le sable, on trace doucement, en suivant le déplacement, les contours de son corps, allongé. Si on "perd le fil", on reprend tranquillement, là où on s'était arrêté. Il est important de bien faire tout le tour du corps.
Il est souvent inutile d'aller jusqu'au bout car la plupart du temps, on est endormi avant.
Exercice à tester durant l'été, au moment de la sieste, par exemple, pour que le mental s'y habitue.

Cette pratique -et d'autres- sont regroupées dans l'atelier "améliorer son sommeil". J'y apprend également des exercices permettant de lutter contre les réveils nocturnes, souvent accompagnés de rumination.