secretaire_pile_dossiers_389Notre année légèreté se poursuit en ce bel été. Un bon moment pour repenser notre trop plein d'activités, qui créée une sensation de dépassement, débordement, saturation, agitation, affolement...avec toute la fatigue qui s'ensuit.
Nous portons beaucoup, trop, et souvent trop lourd. L'été, c'est vraiment la saison du "slow" (la lenteur retrouvée, pas seulement la danse !).
Et si vous en profitiez pour arrêter :
- de dire oui à tout, ou à tout le monde. Le "bon élève" en vous se réveillera à la rentrée !
- de faire trop vite, à l'heure pile, trop souvent, trop par habitude. Ca n'est pas parce que l'on a toujours fait comme ça qu'il faut continuer.
- de faire trop bien, trop parfait, trop fini... 100% de perfectionnisme = 150% de votre énergie.
- d'être là pour tout le monde, tout le temps, sans être jamais présent pour personne
- de servir de pompier pour les autres, quand vous-même vous n'osez pas demander...

Les bonnes questions à se poser : suis-je vraiment obligé ? est-ce grave si je ne fais comme-ci ou comme-ça ? à qui ça fait vraiment plaisir ? qu'est-ce que je cherche à me prouver ? après quelle reconnaissance je cours ? Un questionnement qui devrait vous mener à un tri impitoyable - et ô combien agréable.
En ce 30 juin, je vous invite à relire aussi, comme une petite piqûre de rappel, la bonne résolution de janvier : je ne fais pas les soldes. ;-))