MaldivesNotre année sérénité touche à sa fin (!) mais il est encore temps de glisser de belles et bonnes habitudes sérénité dans son quotidien (au fait, si vous avez manqué les autres résolutions de l'année, elles sont là...).
Selon Emile Bernard*, la contemplation serait une "opération de l'âme", quand regarder est une opération de l'oeil, et observer une opération de l'esprit. Ame, corps, esprit ? Voici un équilibre intéressant à rechercher pour la sophrologue que je suis...
Certaines religions font de la contemplation un accès au divin, quand d'autres y voient une possibilité de rapprochement avec la nature.
Regarder "vraiment" permet de mieux voir, regarder du "beau", élève sans doute aussi nos sensations.
François Cheng ne dit pas autre chose dans ses "Cinq méditations sur la Beauté"**. Quant à contempler, autant contempler du Beau ! Il affirme que la beauté nous transforme, et même nous rend meilleurs - faisant aussi un intéressant parallèle entre le Beau et le Bon (voir son entretien sur Psychologies.com).
L'approche contemplative en psychothérapie, propose aussi de "regarder sans juger", en accueillant perceptions, émotions, pensées... A ce sujet, je vous invite à la lecture de cet article de Jean-Marc Mantel. On y retrouve des clefs communes à la méditatiion, contemplative par excellence. Contemplation et silence vont généralement de pair, pour un état de sérénité total.
Mais où trouver du Beau ?
- dans la nature, au cours d'une simple promenade
- dans la contemplations des étoiles, nez au ciel (certes, la saison est mal choisie...)
- dans l'Art, à travers toutes les formes qui s'offrent à nous : peinture, sculpture, photographie, architecture...
- à travers la photographie, que ce soit sur Pinterest, ou à travers la fabuleuse appli Fotopedia/Heritage sur App store...

*Propos sur l'Art, Séguier, 1994
**Albin Michel, 2006