Mme chanceEn 2013, on a décidé d'avoir de la chance ! Arrêtons nous à présent sur les cinq sources de chance :
- la rencontre fortuite
C'est une personne qui survient, porteuse d'opportunité, d'occasion ou de bonne nouvelle. Encore faut-il ne pas se contenter d'attendre cette rencontre, mais aussi d'être dans l'état d'esprit d'aller à la rencontre des autres...
- l'information-clef
Avoir acès à une information exclusive ou bienvenue est une chance, mais tout dépend de ce que nous attendons, et ce que nous pouvons faire de cette information...
- le nouveau monde
C'est la découverte d'un nouveau territoire, d'un domaine (personnel, professionnel) à explorer et propices à la bonne fortune
- la demande inattendue
Une personne extérieure propose plus ou moins spontanément une opportunité.
- l'incident providentiel
Un fait aléatoire révèle des aspects bénéfiques.

La source de la chance a alors deux origines :
- le hasard d'abord : dans ce cas la chance est fortuite, et nous ne pouvons que "l'attendre" (ex. : les jeux de hasard)
- l'action d'abord : c'est l'individu qui va au devant des opportunités et provoque la chance.

A noter que la malchance a ces cinq mêmes variantes... Toutefois, les individus malchanceux peuvent répéter des comportements qui constituent une véritable "trame d'échec" :
- les évitants se maintiennent à distance des opportunités et ressources
- les dispersés passent d'un centre d'intérêt à l'autre, sans tenir durablement une direction susceptible de créer des opportunités
- les gaspilleurs gâchent les opportunités qu'ils rencontrent, accusant les autres ou la fatalité.

Quel chanceux voulez-vous être ?

Ce post s'inspire du livre de Philippe Gabilliet : Eloge de la Chance, Ed. Saint-Simon, 2012