stress travailEst-ce vraiment une surprise ? Le Monde, dans un article du 19 mai (oui, un dimanche !) pointe une augmentation de la perception du stress dans la société française, en particulier dans l'univers professionnel.
Martin Richer, consultant à Terra Nova décortique les récents résultats de la "Troisième enquête européenne sur la qualité de vie", menée par la Fondation européenne de Dublin (UE).
Le niveau de stress des Français, "qui s'exprime tant sur le plan physique que psychique", est l'un des plus élevé de l'Union européenne, en 3ème position derrière la Grèce et Chypre.
Un cocktail qui mèle tensions, fatigue, anxiété et instabilité.

A la question : "Je me suis senti particulièrement tendu", 5 % des Français répondent "en permanence" (contre 3 % en moyenne européenne), 13 % "la plupart du temps" (contre 9 %), 13 % "plus de la moitié du temps" (contre 11 %).
30% des Français déclarent que ce qu'ils font n'est pas suffisamment reconnu - le manque de reconnaissance étant un stresseur élevé, en particulier au travail.
59% relèvent connaître un stress du fait des difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle.
56% des Français déclarent qu'il leur arrive souvent de rentrer de leur travail dans un état de fatigue qui ne leur permet pas d'assurer toutes leurs tâches domestiques.
Enfin, 15% de nos compatriotes expriment une anxiété face à un risque de perte de leur emploi dans les six mois à venir.
Un climat qui déborde la simple sphère professionnelle et contribue, selon l'auteur, à mettre tout la société "sous tension"...

Pour lire l'article complet, c'est ici.