bienveillance

Depuis 2009, la revue Psychologies a instauré le 13 novembre comme « journée de la gentillesse ». Ce terme parait difficilement transposable au monde du travail, que l’on assimile invariablement à un « univers impitoyable » où règnerait exclusivement compétition effrénée, ambition égotique, coup bas et autres manœuvres « sans foi ni loi »… … Pourtant,  de nombreuses entreprises françaises sont très bien classées dans le désormais célèbre baromètre « A great place to work », qui pointe ces entreprises où il fait bon vivre et travailler.
Psychologies a lancé en 2011 un « Appel à la bienveillance au travail », que plus de 300 entreprises ont déjà signé. Il repose sur un engagement autour du savoir-faire mais aussi du savoir-être. Où l’on comprend que si l’on veut efficacement utiliser la « ressource humaine », mieux vaut ne pas l’épuiser. 
Dans ces entreprises, 14 « bonnes pratiques » ont été observées pour faire gagner la bienveillance. Elles concernent des actions réussies qui  apportent « plus » : de bien-être, de convivialité, d’implication, d’équilibre… mais aussi « moins » : de stress, notamment.
Sur ce dernier point, nous sommes heureux de contribuer à notre manière à ces actions concrètes, avec nos bornes de sophrologie en libre-service qui équipent déjà plusieurs espaces détente en entreprise. Une démarche éminemment bienveillante des employeurs qui offrent ainsi à leurs collaborateurs la possibilité de gérer librement leurs pauses dans la journée, pour un vrai temps de décontraction et de récupération, propice à un travail plus équilibré et plus efficace.