douche energieEn ces beaux jours, on a envie de réveiller notre énergie. Après la detox, bonne pour l’intérieur, voici quelques soins pour la peau – excellents pour l’extérieur : douches, frictions et autres gommages.

La peau est un organe de la sensation et de l’élimination. Les sensations tactiles nous renseignent sur notre environnement : fraîcheur, douceur, chaleur… Elles sont aussi susceptibles de provoquer bien-être ou plaisir, par le massage ou les caresses. La peau respire : elle participe à l’oxygénation de l’organisme par les millions de pores qui la recouvrent et qui absorbent l’oxygène, complétant la respiration pulmonaire. La peau est enfin  un organe émonctoire (comme le foie ou les reins), qui « élimine » par la transpiration : ce processus naturel draine les toxines vers l’extérieur. Il est bien entendu renforcé par l’effort physique.

Prendre soin de sa peau, c’est installer une sensation vivifiante globale, sur toute la surface de notre corps. On pense naturellement aux bains et aux douches, qui nettoient mais il y a deux applications particulièrement stimulantes pour la peau : les frictions et le gommage.

Les frictions à sec sont peu connues, mais elles sont très efficaces pour éliminer les cellules mortes de la peau – surtout au sortir de l’hiver, retirer l’excès de sébum et optimiser l’action du système lymphatique. Les pays nordiques en raffolent !
Avant un bain ou une douche, passez simplement une brosse à poils naturels souples à sec sur tout le corps pendant quelques minutes, sans frotter trop fort, dans des mouvements circulaires et doux – idéalement des pieds en remontant vers le haut du corps. La sensation est surprenante, faite de picotements et de chaleur, mais rapidement plaisante, surtout quand elle est suivie d’une douche où là – miracle – la peau apparaît soudain aussi souple qu’exceptionnellement douce. Une véritable sensation de « peau neuve ».

On peut varier en pratiquant un gommage de la peau, qui, lui, s’effectue sur peau mouillée. Le gommage s’effectue sous la douche, avec un mélange qui contient souvent des particules exfoliantes qui « grattent » la surface de la peau, toujours dans l’idée d’en éliminer les cellules mortes et la régénérer. Attention cependant à la taille des grains, ils ne doivent pas être décapants. On n’utilisera jamais le même gommage sur la peau du corps et sur celle du visage, plus fine et plus sensible (et on évite soigneusement les zones fragiles du contour des yeux et de la bouche).
Un gant de crin, gant de hammam ou une éponge loofah mouillé, avec un peu de votre produit douche habituel suffit pour un gommage rapide. Mais on peut recourir à des mélanges maison plus raffinés :
– du miel additionné de sucre roux
– de l’huile d’olive, du citron et du sucre blanc (ou du sel marin)
– de l’huile d’amande et de la poudre d’amande
– de l’huile d’argan et de la noix de coco râpée…
Il s’agit bien de les mettre sur votre peau, pas de les manger !

Les frictions à sec peuvent se pratiquer tous les jours, le gommage une à deux fois par semaine, selon la sensibilité de la peau. Le gommage a l’intérêt de stimuler la peau, notamment si on lui adjoint des huiles essentielles qui vont rapidement traverser la barrière cutanée et accentuer l’effet revitalisant.

Enfin, pensez aux soins que vous pouvez faire et qui facilitent la sudation, comme le sauna ou le hammam – ce dernier offrant par ailleurs les bienfaits de l’eucalyptus décongestionnant pour les poumons.
Tous ces soins se retrouvent facilement dans ces lieux de bien-être que sont les SPA, dont étymologie évoque la ville thermale belge bien connue, mais serait également l’acronyme de sana per aquam – la santé par l’eau.