saisonsVoici une variante intéressante de la (trop) célèbre respiration abdominale. La respiration carrée est une respiration pour laquelle on va introduire une pause entre chaque mouvement (inspir/expir) et ce, d'égale longueur. Elle fonctionne sur 4 temps :
- on inspire sur 3 ou 4 secondes
- on suspend son souffle (poumons pleins) 3 ou 4 secondes
- on expire sur 3 ou 4 secondes
- et on suspend son souffle (poumons vides) 3 ou 4 secondes, avant de ré-inspirer (ouf !)
Ce dernier temps est celui qui dérange le plus car il donne l'impression que l'on s'étouffe. Faux !
Outre son aspect équilibrant, et le retour au calme qu'elle induit (plus profondément encore que la seule respiration abdominale), la respiration carrée prouve que les temps vides, les silences peuvent être "productifs" (et non synonymes d'ennui, de vide, voire de mort).

On comprend encore mieux ce sens quand on rapproche cette respiration de la régularité du cycle des 4 saisons :
- l'inspir correspond au printemps : saison de la remise en mouvement, du renouveau. Quelque chose naît et grandit,
- la pause haute correspond à l'été : saison de la plénitude : je profite complètement de ce qui m'est donné
- l'expir marque le retour de l'automne : l'énergie décroit, quelque chose "s'en va"
- la pause basse est comme l'hiver : silencieuse et pourtant porteuse de renouveau. Dans ce silence, c'est le nécessaire mouvement du printemps qui se prépare. Sans hiver, pas de printemps !

Pratiquez la respiration carrée en prononçant mentalement, sur chacun des 4 temps, la saison à laquelle il correspond. Un sentiment d'équilibre et de sérénité s'installe déjà en vous...
Joyeux Printemps !