L'Espace du Calme - le blog sophrologie & bien-être

Bienvenue sur mon blog !

Depuis 2006, je collectionne ici tous les articles, réflexions et coups de coeur qui animent mon métier de sophrologue.
J'espère que vous aurez plaisir à les découvrir, tout comme j'ai plaisir à les partager...

Vous trouverez ici le détail de mes activités, que ce soit pour les particuliers, ou pour les entreprises :
- allez faire un tour sur le site de mon cabinet à Boulogne-Billancourt, j'y reçois ceux qui ont envie de mettre une respiration dans leur vie stressée. 
- découvrez le bien-être au travail avec les 
ateliers et animations en entreprise,
- enfin, j'ai écrit plusieurs livres consacrés à la sophrologie, dont vous trouverez le détail ici.

Je suis fière aujourd'hui de constater que plus de 4000 personnes sont déjà passées par les séances, cours ou formations proposées par l'Espace du Calme !
Et vous, qu'en ferez-vous ?
Bonne visite !

Laurence Roux-Fouillet

Laurence Roux Fouillet, Sophrologue à Boulogne-Billancourt

Prenez RDV en ligne avec Mme Laurence Roux Fouillet: Sophrologue. Adresse : 15 Rue des Longs Prés, 92100 Boulogne-Billancourt.

https://www.doctolib.fr

PS : vous cherchez un sophrologue près de chez vous ? La réponse est ici
Vous voulez devenir sophrologue ? Posez-vous les bonnes questions en lisant cet article.

Posté par espaceducalme à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 20 janvier 2020

En 2020, des réalisations plutôt que des résolutions

glenn-carstens-peters-RLw-UC03Gwc-unsplash

Le mois de janvier bat son plein et peut-être êtes-vous encore hésitant sur les bonnes résolutions que vous pourriez engager en 2020 pour votre santé, vos habitudes, vos finances, votre travail ou vos projets... Les exemples ne manquent pas, ni les propositions - entre Dry january (un mois sans boire, après les agapes des fêtes) - et Blue monday (ce troisième lundi de janvier, réputé comme le plus "déprimant" de l'année). Or, vous savez comme moi ce qu'il en est des bonnes résolutions. Elles s'évaoprent comme des feux de paille ou ne tiennent jamais plus que quelques semaines... On pourrait disserter longtemps sur les ingrédients nécessaires pour changer en profondeur nos comportements, mais là n'est pas le propos.
Les bonnes résolutions jamais achevées sont autant de sources d'auto-critique, de jugement et de culpabilité (le revers de leur médaille apparemment brillante).
Aussi, je vous invite cette année à changer de point de vue : non pas en vous projetant sans cesse vers un objectif plus ou moins atteignable, mais plutôt en regardant régulièrement dans le rétroviseur ce qui a été accompli.
En 2020, c'est décidé, on remplace les résolutions par des réalisations. Et voici comment faire...

Je vous invite à créer un fichier mémo dédié dans votre smartphone, ou une page dans votre agenda. Vous pouvez d'ores et déjà l'intituler "mes réalisations". Et je vous propose de vous y référer fréquemment (une fois par semaine, c'est le minimum) pour revenir sur les jours passés et prendre conscience de ce que vous avez accompli, fait progresser, changé, dépassé... Ainsi, au fil des semaines, vous allez compléter ce mémo, et réellement accumuler les preuves concrètes de ce que vous engagez dans votre vie (ou celle de votre entreprise, ou celles de vos proches). 

Comme par exemple :
- avoir réussi à faire signer ce contrat difficile,
- avoir remis ce dossier compliqué - ou bouclé ce dossier administratif complexe,
- être allé chez le médecin, le dentiste, le gynécologue ou avoir passé n'importe quel examen peu agréable (et qu'éventuellement vous redoutiez),
- avoir obtenu une nouvelle mission, décroché un nouveau client, convaincu un nouveau partenaire,
- avoir entrepris une formation, appris un nouveau langage informatique, un nouveau logiciel,
- avoir partagé un super week-end en duo, une superbe soirée entre amis, des vacances en famille,
- avoir mis (même un peu) d'argent de côté, avoir remboursé un prêt,
- avoir été félicité pour un de vos talents, récompensé pour une de vos réalisations,
- avoir redécoré une pièce, créé un vêtement,
- avoir changé de banque, de travail, de partenaire, de quartier...

Tout n'est pas comparable mais quoi qu'il en soit, tout cela est à vous ! Ne minimisez pas vos actions, ni vos réslutats. Ce qui est fait n'est plus à faire, ce qui est dépassé est fini, ce qui est acquis vous appartient. Et plutôt que de vous critiquer sans cesse sur ce que vous n'arrivez pas à faire (et dont on peut se demander si vous en avez réellement envie), félicitez-vous régulièrement sur ce que vous réalisez réellement. A la fin de l'année, vous pourriez être surpris de tout ce que vous avez accompli.
Et je vous invite à partager en commentaires quand vous le souhaitez ces belles réalisations 2020 !

Photo Glenn Carstens-Peters sur Unsplash

Posté par espaceducalme à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

samedi 11 janvier 2020

Téléchargez le mood tracker 2020

IMG_20200111_101902-01

Comme l'an passé, je vous propose un diagramme de suivi de votre humeur, de vos états émotionnels, à compléter très simplement tout au long de l'année.
Vous pouvez le télécharger ci-dessous, il a la forme de petits carrés, d'où le nom de pixel mood tracker.

Le mode d'emploi en est simple
- vous attribuez à chaque légende une couleur (il y a même deux cases pour compléter avec vos humeurs personnelles préférées),
- chaque jour, vous coloriez la case du jour avec la couleur correspondante.
- g
ardez-le à portée de main : dans votre agenda ou le tiroir de votre table de chevet.

Vous êtes ainsi dans une meilleure prise de conscience de vos états d'âme, et vous suivez l'évolution de votre humeur au fil de l'année, des événements...

A a fin de l'année, vous ouvez même en faire un bilan, comme je l'ai partagé avec vous ici, pour 2019.

Bonnes prises de conscience !

Le fichier à télécharger en pdf :
2020_pixel_mood_tracker

 

Posté par espaceducalme à 10:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 9 janvier 2020

Pendant les grèves, la sophrologie continue

fabrizio-verrecchia-BXwbfuM0cdk-unsplash

Je ne suis pas du genre à me laisser abattre - et mes clients non plus. Or, depuis début décembre, pour nous autres qui avons le bonheur d'habiter en région parisienne et sommes tributaires des transports, les grèves sont synonymes de galère. Il faut rester positif et être créatif ! 

Pour mes clients que j'accompagne en sophrologie ou en hypnose, venir à leur séance est très compliqué depuis un mois. Et si on peut espacer des séances de sophrologie de quelques semaines, en faire sauter plusieurs, dans le cadre d'un accompagnement suivi (que ce soit pour la prise en charge du stress, du sommeil, de la fatigue...) est carrément problématique. Par ailleurs, dans des périodes aussi tendues et moroses, la sophrologie devient plus que nécessaire pour tenir le coup et faire face. S'en priver, c'est la double pleine !

Donc, l'être humain étant plein de ressources (une capacité sur laquelle on s'appuie beaucoup en sophrologie), aussi adaptable que créatif, j'ai mis en place - avec les clients qui le souhaitent - des séances par téléphone ou Skype (ou WhatsApp, ou Face Time, c'est selon !).
Avec des personnes qui ont l'habitude de travailler avec moi, cela ne pose aucun problème. Au contraire, elles s'enlèvent le stress des transports, elles sont tranquillement installées chez elle (ou parfois au bureau - avant ou après leur journée) et le lien s'établit très facilement. D'ailleurs, je fonctionne déjà depuis des années par Skype avec certains clients qui ont déménagé en province (et même à l'étranger), avec les futures mamans qui ne peuvent plus se déplacer et pour les supervisions de sophrologues.

Si jamais vous désespérez de devoir repousser votre séance, pensez à cette solution simple, et rapide à organiser (notamment si vous êtes en télétravail !).
Vous pouvez prendre rendez-vous directement via Doctolib, en m'envoyant un SMS pour me préciser que la séance se fait par téléphone ou en visuel.
Ou vous pouvez m'appeler pour en parler : 06 07 08 86 88.

Quel que soit le contexte, la sophrologie est toujours le meilleur allié anti-stress !

Laurence Roux-Fouillet
Sophrologue

Posté par espaceducalme à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 30 décembre 2019

Et vous, votre année 2019, elle était comment ?

mood tracker 2019 fini

A l'heure où sonne le bilan de l'année écoulée, on se retourne sur les 12 derniers mois avec plus ou moins de souvenirs et en faisant appel à notre mémoire. Que retiendrez-vous de cette année ?

Début 2019, je vous avais proposé un pixel mood tracker : un diagramme qui permettait de suivre l'humeur/l'émotion du jour, au fil des mois.
Je m'y suis astreinte scrupuleusement et avec sincérité tout au long de l'année. Un exercice édifiant, que j'ai couplé avec d'autres - dont j'aurai l'occasion de vous reparler. 
En cette fin d'année, j'ai donc pu faire des statistiques. Au delà de ce que j'ai réalisé (ou raté, ou omis), je prends conscience des états que j'ai traversés : émotions, états d'âme qui m'ont saisie, sentiments qui se sont installés, état d'esprit... Eux aussi ont donné une couleur à mon année.

Donc en 2019, je me suis sentie à :
- 31,50 % : occupée, productive
- 23,10 % : détendue, sereine
- 16,70 % : joyeuse, épanouie
- 9,2 % : stressée, speed
- 4,5 % : triste
- 4,5 % : reconnaissante
- 4,4 % : contrariée, en colère
- 3,7 % : inquiète, soucieuse
- 2,4 % : créative

Le bilan
J'avais moi-même défini ces neuf tonalités au préalable, mais elles ont assez bien correspondu à ce que je ressens généralement. J'avais laissé une case légende vide au cas où, mais je n'en ai pas eu besoin.

Quelques constats :
- Du côté des événements de 2019, j'ai globalement l'impression d'avoir subi des retards, contraintes et pas mal de blocages dans certains des projets que j'avais entrepris, notamment dans ma vie personnelle. Pourtant, je constate que les émotions et états d'âme positifs dominent très largement (plus de 78%). Même si tout ne s'est pas exactement passé comme je le souhaitais, je l'ai manifestement plutôt bien vécu. N'est-ce pas le principal ?
- Malgré une organisation optimisée, le stress - et surtout la sensation d'être débordée - a représenté près de 10% de mon temps. C'est encore trop !! J'en connais l'une des raisons : une tendance très marquée à faire beaucoup (BEAUCOUP) de choses. Même si tout ce que je réalise me passionne, il serait bien de calmer un peu le jeu, de temps en temps...
- En revanche, je suis surprise de constater le si peu de place accordée à la reconnaissance et à la créativité. Or, ce sont pour moi des éléments déterminants dans ma vie. Pour la reconnaissance, il faut que je prenne davantage l'habitude de la formuler (car la plupart du temps, je trouve tout ce qui arrive juste "normal"). Et pour la créativité, il faut que je me laisse plus de temps pour m'y adonner sans but précis - chez moi, la productivité domine encore ! 

En 2020, je vais poursuivre cet exercice dont le caractère introspectif m'est très utile. Car rien ne m'empêche d'aller chercher des moments et expériences qui génèrent des émotions motivantes. Je vous invite à le faire également et vous proposerai dans quelques jours un autre exercice positif à faire en 2020.

BON REVEILLON ET BONNE FIN D'ANNEE 2019 !

 

Posté par espaceducalme à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


samedi 21 décembre 2019

A voir sur le Huffington Post : des power pauses pour le week-end, ou les vacances !

J'ai eu l'occasion de tourner une autre vidéo pour le media en ligne Huffington Post, pour montrer quelques utilisations quotidiennes des Power pauses.
Cette fois, on s'est intéressé au soir et au week-end, des moments privilégiés pour récupérer. Autant le faire bien ! Mais ces pauses pourraient tout aussi bien être utiles pendant vos vacances.

Je vous propose trois options :
- une power pause pour le matin, pour se donner de l'énergie,
- une pour le soir, pour faire baisser la pression,
- une dernière pour s'assoupir (le soir, ou en cas de réveil nocturne).

A vous de tester !

Trois pauses à faire pour passer un bon week-end

 

Posté par espaceducalme à 17:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

C'était sur France Bleu : J'arrête d'en faire trop

geraldin mayr france bleu

Mercredi dernier, j'étais sur l'antenne de France Bleu dans l'émission "Les clefs des p'tits bonheurs", animée par Géraldine Mayr.
Notre sujet du jour : J'arrête d'en faire trop ! Une question cruciale en cette période de fêtes où on se met rapidement la pression pour le menu du réveillon, les cadeaux qui font plaisir, la tenue idéale, la décoration qui va époustouffler la famille.
Mais d'où vient ce niveau d'exigences que l'on s'impose ?
J'ai répondu aux questions d'auditrices (tiens, tiens...) qui ont témoigné de leurs difficultés à "en faire moins", à moins que la vie ou leur santé ne les rappelle à l'ordre. Un petit clin d'oeil pour l'équipe et son sympathique accueil ;-).

L'émission est disponible en replay en suivant ce lien.

 

Posté par espaceducalme à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 20 novembre 2019

Connaissez-vous vos sur-stresseurs ?

boxes-2624231_1280

Si le stress en lui-même n'est pas une "vue de l'esprit", mais un syndrome bien réel et de mieux en mieux connu, ses causes peuvent être multiples - et parfois variables d'une personne à l'autre.
Ce qui déclenche un état de stress est habituellement qualifié de "stresseur". Cet agent extérieur (un imprévu, une personne, un événemet, une situation...) comporte une part d'incertitude, ou un aspect sur lequel nous n'avons pas forcément de prise. Il présente un caractère suffisamment inhabituel pour être dérangeant, au point de nous amener à devoir "faire face", plus ou moins rapidement.

A l'origine, certains déclencheurs de stress sont classiques, pour ne pas dire immuables : une date à respecter impérativement, une échéance à tenir, un résultat précis à obtenir, une erreur à rattraper... Ce sont des stresseurs objectifs, qui s'imposent de manière relativemet identique, quelle que soit la personne qui y est confrontée. Par exemple, lorsque l'on doit prendre le train à une heure précise, cet horaire est valable - et le même facteur potentiel de stress - pour tous les passagers qui l'empruntent.

Mais d'autres stresseurs sont appréciés de manière variable d'une personne à l'autre. Certains s'en inquiètent, d'autres y sont indifférents. C'est le cas, par exemple, d'une prise de parole devant un public : pour certains il s'agit d'un challenge, pour d'autres d'un supplice. Cette dichotomie marque aussi la différence entre le bon ou le mauvais stress : soit il stimule, soit il pénalise. Je qualifie cette catégorie de déclencheurs de stresseurs subjectifs : ils varient d'une personne à l'autre. 

Il existe encore une sous-catégorie parmi ces stresseurs subjectifs. Selon notre personnalité, notre tempérament ou les expériences que nous avons vécues, il est fréquent aussi que nous nous rajoutions des stresseurs. Ceux-ci sont non seulement subjectifs, mais individuels. Ce sont des sur-stresseurs Et là, la liste est sans limite : niveau d'exigences, perfectionnisme, place que l'on accorde au regard de l'autre, tendance à l'auto-critique, syndrome du bon élève, doutes sur la légitimité, manque d'estime ou de confiance en soi, tendance à l'interprétation, besoin de contrôle ou désir de prouver... Certains sont d'ailleurs étroitement liés entre eux. Ala différence des stresseurs objectifs, on peut agir sur eux, pluisqu'ils ne dépendent que de nous - même s'ils fonctionnement la plupart du temps de manière inconsciente ou totalement conditionnée - par éducation ou habitude.

Le travail en sophrologie peut largement améliorer ces blocages et ces sources de pression supplémentaires, et ce de plusieurs manières :
- d'une part, en favorisant la prise de conscience, qui entraîne une connaissance de soi meilleure,
- d'autre part en apprenant à mobiliser ses ressources, plutôt que de focaliser sur ses manques ou ses défaillances,
- enfin en apprenant des techniques qui aident à débloquer certaines pensées ou croyances, pour dépasser ces moments ou situations mis à mal par les sur-stresseurs.
Une démarche qui installe une sensation de soulagement et une conscience plus affirmée de ce que l'on est capable de faire, et qui peut s'engager sur quelques séances individuelles.

Laurence Roux-Fouillet

Posté par espaceducalme à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 novembre 2019

En podcast, des power pauses à tester sans modération

A l'occasion du Forum ELLE Zen, j'ai présenté l'intérêt des pauses courtes dans une journée (de travail, notamment) et je vous ai proposé une routine relax simple à mettre en place sur une semaine.

Voici les exercices proposés dans ces deux ateliers, à ré-écouter :

Perdre du temps pour en gagner : pauses pour le travail

 

Ma routine relax sur une semaine 

Posté par espaceducalme à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 15 novembre 2019

Retrouvez-moi ce samedi 16 novembre au Forum ELLE Zen

elle-zen-370460

Retrouvons-nous samedi à l'occasion de cet événement désormais incontournable. LE spot du bien-être au féminin !
« Dans un monde de sollicitations permanentes, s’occuper de soi est devenu crucial. Détox, bien-être, forme, relaxation, cuisine healthy… ELLE a toujours accompagné les femmes afin de leur donner toutes les clés pour s’épanouir », expose Anne-Cécile Sarfati, rédactrice en chef.
Deux jours de programme absolument génial pour "un esprit zen dans un corps zen", au Cercle Lebrun, 47 rue du Cardinal Lemoine à Paris 5ème.
Le programme complet et les inscriptions sont ici.

J'y serai le samedi 16 novembre pour deux ateliers zen et une dédicace :
- à 15h, Relax : apprendre à perdre du temps pour en gagner 
- à 16h, Dédicace de Power pauses et échanges avec les lectrices
- à 16h30, Sophro : Ma routine relax sur une semaine

Posté par espaceducalme à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 14 novembre 2019

A voir sur le Huffington Post : 3 pauses a faire en open-space

J'ai réalisé cette vidéo pour le Huffington Post, en proposant 3 pauses à faire dans la journée au travail, même quand on est en open-space : une pour se décontracter, une pour se calmer et une pour se reconcentrer. A suivre facilement et à refaire sans modération ! 

 

Posté par espaceducalme à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 6 novembre 2019

En podcast : Et si on se laissait respirer ?

Et si on prenait une grande inspiration pour mettre son cerveau sur pause ? C'est ce que l'on a fait le 16 octobre au cours d'un Up Café.

Vous vous sentez parfois stressé(e)s ou le souffle court ? Vous vous laissez parfois déborder par vos émotions sans arriver à vous apaiser ? On le sait de plus en plus, souffle et cerveau sont si étroitement liés que la respiration a une influence décisive sur notre santé mentale. Une respiration maîtrisée permettrait de mieux se connaître, d’améliorer ses capacités cognitives et la gestion de ses émotions.
Trois spécialistes de la pause respiration ont associé leurs points de vue :

• Céline Baron | Fondatrice de Slow'R
• Laurence Roux-Fouillet | Sophrologue
• Barbara Foucault | Psychologue scolaire, membre de l'association Association Méditation dans l'Enseignement

A ré-écouter en podcast :

 

Posté par espaceducalme à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 15 octobre 2019

Retrouvez-moi demain autour d'un café, pour apprendre à respirer

Respirer 2

Je participerai mercredi 16 octobre de 8h30 à 9h30 à un Up Café, un événement pour les acteurs de l'innovation sociale, ouvert à tous (et gratuit !).
Entourée de deux autres participantes, nous répondrons à cette question : et si on se laissait respirer ?

Vous vous sentez parfois stressé.e.s, le souffle court ? Vous vous laissez parfois déborder par vos émotions sans arriver à vous apaiser ? On le sait de plus en plus, souffle et cerveau sont si étroitement liés que la respiration a une influence décisive sur notre santé mentale. Une respiration maîtrisée permettrait de mieux se connaître, d’améliorer ses capacités cognitives et la gestion de ses émotions.

En cette rentrée, que ce soit pour aborder de nouveaux challenges personnels, professionnels ou tout simplement être plus serein au quotidien, on reprend le contrôle de notre souffle avec ce nouveau UP Café.

C'est gratuit mais sur inscription (ici)
Plus d'infos sur ce lien.

Mercredi 16 octobre de 8h30 à 9h30, à la Maison du Crowfunding (34 rue de Paradis, à Paris).

Posté par espaceducalme à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 14 octobre 2019

Des exemples de power pauses dans Femme Actuelle

femme actuelle

Voilà de quoi bien démarrer la semaine ! A l'occasion de la sortie de mon dernier livre, le magazine Femme Actuelle en a publié deux extraits sur son site à retrouver ici :
- Fatigue, coup de mou...4 exercices pour se rebooster, encore mieux qu'une pause café (à lire ici)
- Stress, surmenage... 4 exercices pour faire redescendre la pression en 5 minutes chrono (à consulter là).

Une bonne mise en situation des power pauses que je vous préconise (en 2, 5 ou 10 minutes !), et que l'on peut utiliser au bureau, à la maison, ou même dans la rue.
Power pauses, 8 octobre 2019, 240 p. , 17 euros, Leduc s. éditions

Posté par espaceducalme à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 8 octobre 2019

30 jours de power pauses quotidiennes

30 jours de Power pauses

Pour fêter la sortie de mon nouveau livre, je vous invite dès aujourd'hui à suivre le challenge que je lance sur Instagram et Twitter : 30 jours de power pauses.
Chaque jour, jusqu'au 6 novembre, je posterai une idée de pause, adaptée à une situation courante. Si vous souhaitez ensuite les appliquer, un petit coup d'oeil dans mon livre... Au bureau, à la maison, dans le bus, le soir, le matin, en marchant ou avant de dormir... vous pourrez ainsi repérer les pauses qui vous conviennent le mieux, en fonction du contexte - et ce dans un minimum de temps.

Les power pauses se déclinent en trois formats : 
- la pause flash de 2 minutes
- la pause cool de 5 minutes
- la pause zen de 10 minutes
(et parfois, la pause XXL qui va jusqu'à 20 minutes - mais ça reste exceptionnel).

A chaque situation un objectif (parmi plusieurs), une durée, et une pause ciblée.

A suivre sur mes comptes Insta et Twitter@espaceducalme #30joursdepowerpauses


Power Pauses, le 8 octobre 2019, 240 pages, 17euros, Leduc s. éditions

 

 

 

Posté par espaceducalme à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]